Le Forum US Index du Forum
 FAQFAQ Imprimer   RechercherRechercher   MembresMembres   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum US Index du Forum -> Modélisme Ferroviaire -> Grandes Echelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
vibrocop
Porter
Porter

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 76
Prénom: Bernard
Echelle(s) pratiquée(s): G 1/29

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 00:37    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
COMMENT ROULER LOURD EN ANALOGIQUE A PETIT PRIX....

En parcourant le forum je me suis aperçu que l'alimentation en G posait problème chez nombre d'entre vous et surtout
on peut lire tout et n'importe quoi...
Cet article va intéresser ceux qui aimerait rouler en triplette ou quadruplette avec 50 wagons et plus et qui on eut une
syncope en voyant le prix des grosses alim. C'est pourquoi je vais vous présenter mon choix et mes astuces dans
l'alimentation de mon réseau. C'est peut-être pas le meilleur, il y aura certainement des critiques mais c'est surtout le
choix de la simplicité et du prix...

On va essayer de faire simple pour les non initiés.

- La tension va déterminer la vitesse de votre loc. Plus la tension sera importante plus votre loc roulera vite.

- L'intensité est la force que vous allez donner à votre loc pour tracter. Plus la charge est lourde plus la loc demandera
d'intensité pour rouler.

Ca c'est la maxime de base. Mais ceci n'est valable que si votre transfo tient la route. Un transfo trop faible et plus
rien ne va: une charge trop importante sur un transfo faible fait chuter la tension, le convoi n'avance plus, le transfo
chauffe et crame si on insiste.

Il éxiste deux possibilités d'alimentation analogique:

- le courant continu simple
- le courant "pulsé"

Je ne m'étenderai pas sur le courant pulsé ici. Trop compliqué à réaliser pour un débutant. Ce courant à certe des
avantages mais il a aussi des inconvénients dont un qui n'est pas des moindres puisqu'il dégrade certains moteurs
à rotor non ferreux. Sans compter que certains modules électroniques des locs ne supportent pas.
Ici je vais juste vous donner quelques astuces pour surmonter les difficultés de l'alimentation électrique en G dont
la particularité est: GROSSE INTENSITE.

Comme exemple voici une vidéo que j'avais posté il y a quelque temps:
https://www.youtube.com/watch?v=5SGiT-cKs7o
On y voit 4 GP30 USA Trains tracter une soixantaine de wagons. Le convoi tourne sous 14V par contre dans les
montées l'intensité grimpe à 20 Ampères!!

Shéma d'une alimentation continu simple:





Ce montage est ultra simple, il n'y a que trois éléments: 1 transfo, 1 pont de redresseurs, 1 potensiomètre.
Facile!!!
Et bien non. Comment trouver dans le commerce à des prix raisonnables ces trois éléments nécessaires capables
de supporter 20 Ampères?
Dans ce montage le choix de la tension est primordial, vous allez comprendre pourquoi...

Le plus facile à trouver est sans doute le pont de redresseurs: chez conrad ref: 501131 (100v - 25A) à 3,50 Euros.

Le plus dur est le potentiomètre. Impossible de trouver un potar grand public abordable capable de supporter 20A.
Que de l'industriel à des prix hallucinant. Si quelqu'un trouve donnez moi l'adresse j'y cours...
Moi je me suis résolu à utiliser le potar conrad ref: 449979 à 29 Euros. C'est un potar de 60W. Si on alimente
ses rails en 14V, ce potar encaisse I=P/U soit 60/14 ~ 4 Ampères!!!
Alors comment faire passer 20A dans un potar qui en supporte 4??

Facile!!
Sur un potar la partie la plus fragile est les spires. Mais une fois le potar à "fond" le courant ne passe plus par
les spires mais passe directement d'un plot à l'autre (voir photos) et peut donc supporter des grosses charges sans
broncher. Dans ce cas le potar ne sert qu'à démarrer ou à s'arrêter, le reste du temps il est à "fond". et c'est là qu'intervient
le choix de la tension...






Les locs encaissent 24V mais à moins d'avoir le TGV en G vous n'alimenterez jamais vos locs en 24V. Pour
rester réaliste les convois de fret sont alimentés en 12 ou 14V et les voyageurs en 16V.
On peut trouver facilement dans le commerce des transfos de 12, 14 ou 16V de 300 ou 400VA.

Dans ce montage ultra simple comment faire varier la vitesse en fonction du convoi si mon potar doit toujours
être à fond?

Moi j'ai fais le choix du transfo multi-tensions. J'utilise le transfo conrad ref: 514390 avec les tensions
de 12 14 et 16V. Ce transfo est un peu juste puisqu'il ne délivre que 13A en continu sous 14V. Mais ça fait
3 ans et il tient le coup. On tire 20A que dans les montées à l'inverse dans les descentes l'intensité redescend
en dessous de 10A. Je pense le changer par un transfo fait sur mesure dont voici l'adresse:
http://www.audiophonics.fr/transformateur-torique-sur-mesure-toutes-puissan…


Le shéma devient donc:





Voici l'illustration en photo de mon alim.
Ce montage est perfectible bien entendu...
L'inconvénient on ne peut pas changer de tension quand le train roule. Rassurez vous on peut quand même
faire varier la vitesse avec le potar sur une courte durée comme pour passer une aiguille par exemple. Il encaisse
quand même.
L'avantage ce montage supporte de grosses charges à un prix raisonnable...




Revenir en haut
mlec
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 8 143
Prénom: Marc
Echelle(s) pratiquée(s): On18, 1:35n2

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 14:46    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

as tu pensé à un montage dans ce genre:



le potentiomètre n'a pas besoin d'encaisser beaucoup de puissance (donc tu peux en prendre un bien moins cher)
un transistor ça coute pas cher et je suis persuadé que pour 10 euros tu as un transistor de puissance qui tient 20A avec un radiateur dessus pour dissiper la chaleur

au final tu aurais une alim qui te permet de changer de tension quand le train roule et tu ferai des économies sur les potentiomètres Okay
Revenir en haut
vibrocop
Porter
Porter

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 76
Prénom: Bernard
Echelle(s) pratiquée(s): G 1/29

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 22:49    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

le plus gros chez conrad supporte 15A mais je pense également qu'on peut trouver.
J'avais essayé ce montage avec un plus petit que j'avais en stock et qui supportait 5A
mais comme je ne suis pas une bête en électronique je ne suis pas arriver à avoir la
même souplesse au démarrage et à l'arrêt que le potar tout seul.
pour avoir de la souplesse je pense qu'il faut rajouter une ou des résistances sur la commande
du transistor mais je ne sais pas comment on calcul tout ça.....
Il y a peut être des bêtes en électronique sur le forum qui pourrait se pencher sur la question.....
Revenir en haut
vibrocop
Porter
Porter

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 76
Prénom: Bernard
Echelle(s) pratiquée(s): G 1/29

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 07:12    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

Pour avoir plus de souplesse je pense que le montage serait plus ça:




Mais là ça se complique....
Après se pose le problème de la dissipation de chaleur...
La température de fonctionnement d'un transistor de puissance à pleine charge monte à 150°!!!
(fiche technique du 2N3055).
l'avantage de mon montage rien ne chauffe, à pleine charge les composants sont juste tièdes....
Revenir en haut
mlec
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 8 143
Prénom: Marc
Echelle(s) pratiquée(s): On18, 1:35n2

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 07:40    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

pour la température max des transistor, si tu mets un radiateur dessus tu n'auras pas de problème (ou une grosse plaque en alu ou cuivre)

pour ce qui est de la souplesse, normalement tu devrais avoir la même qu'avec un gros potentiomètre.
Le montage que tu montre avec 2 transistors ça ne devrait pas changer grand chose à part t'apporter plus de puissance.

Pour les petites alims en HO à la place du transistor on conseil souvent l'utilisation d'un LM317: c'est un régulateur de tension variable, ça sort de 1v à 30V avec 1,5 A et si on tire plus dessus ça coupe car il y a une protection intégrée contre la surchauffe.
Peut être qu'un composant équivalent pour sortit 20A existe.
mes connaissances en eletroniques s'arrêtent malheureusement là Neutral

Idea Sinon pourquoi ne pas mettre un transfo variable coté 220V (un comme pour les lampes halogènes) Question

en alimentant ton montage avec, tu peux faire varier la tension d'entrée de 0V à 220V et ta tension de sortie variera également, et ce sans avoir besoin d'arrêter les trains
Revenir en haut
vibrocop
Porter
Porter

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 76
Prénom: Bernard
Echelle(s) pratiquée(s): G 1/29

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 12:05    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

en fait mon idée de départ était claire: faire au plus simple pour éviter les emmerdes...
du robuste et fiable.
J'avais déja fait des essais avec un transistor de puissance. ça marche mais comme mes compétences en éléctronique ne sont pas énormes non plus, impossible de
régler le problème de la mise en vitesse qui n'est pas linéaire avec ce montage trop simple, et surtout ça chauffe vraiment beaucoup même avec un radiateur.
Un processeur de PC à côté c'est de la rigolade. comme tu dis il faut rajouter une protection contre les surchauffes. et on rajoute ceci et on rajoute cela et on se retrouve
avec une alimentation fragilisée.
Il n'y a rien de pire qu'un après-midi pourri, en pleine démonstration, à cause d'un transistor qui à claqué....
quand on regarde bien, une alim quand elle claque c'est quasiment toujours un problème de surchauffe...
je voulais absolument éviter ça, j'ai tourné le problème dans tout les sens et je reviens à chaque fois au shéma initial.
mon montage à des défauts et des inconvénients mais il à un gros avantage: ZERO EMMERDE.
-pas de problème de surchauffe.
-pas de problème de dissipation de chaleur.
-pas de problème de transistor qui claque.

Par contre tu as peut-être trouvé la solution idéale, à laquelle j'avais pas pensé, le varateur 220V
cette solution va faire baisser la puissance du transfo mais si c'est juste sur une plage limité pour avoir entre 12 et 16V ça peut marcher.
Je vais faire des essais...
Revenir en haut
mlec
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 8 143
Prénom: Marc
Echelle(s) pratiquée(s): On18, 1:35n2

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2014 - 16:52    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G Répondre en citant

un transistro de puissance c'est chaud si on tire dessus c'est normal, le tout c'est d'avoir un dissipateur thermique addapté, c'est fait pour.

je comprends ta vision du zéro emmerdement:

plus c'est simple mieux ça marche...et si ça ne marche pas c'est simple à réparer Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:41    Sujet du message: ALIMENTATION ANALOGIQUE EN G

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum US Index du Forum -> Modélisme Ferroviaire -> Grandes Echelles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
http://us.leforum.eu et Le Forum US - Copyright 2007 to 2015 - Created by Snapper - Managed by Xave06 and Staff Members - Spammed by Alexander Zelkin - Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com