Le Forum US Index du Forum
 FAQFAQ Imprimer   RechercherRechercher   MembresMembres   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
[TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum US Index du Forum -> Modélisme Ferroviaire -> Décors -> Technique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cail
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 014
Prénom: Alain
Echelle(s) pratiquée(s): 0n30

MessagePosté le: Sam 17 Mai 2008 - 20:48    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Sur un des pages de Boulder Valley models se trouve une explication très intéressante sur la façon de "weatheriser" du métal à l'aide de gros sel. J'ai essayé sur une citerne et voici le résultat, le tout fait en 45 minutes, temps de séchage compris !



avec un peu de pratique on peut encore faire mieux je pense !
_________________
Alain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
cail
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 014
Prénom: Alain
Echelle(s) pratiquée(s): 0n30

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 - 12:11    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

Effectivement, c'est tout bête mais ça devrait fonctionner sans problèmes ! J'ai utilisé du sel de mer brut que j'ai concassé au marteau, on peut ainsi avoir vraiment du fin !
_________________
Alain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
jean louis verschueren
Consolidation
Consolidation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 342
Echelle(s) pratiquée(s): 0n30, N, G

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2008 - 08:53    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

Voilà le résultat de l'une de mes... "expériences"... parfois loufoques.
Je voulais faire une épave de cette benne. Ce qui me semblait important, c'était de figurer une certaine granulométrie due à un état de rouille particulièrement avancé. Cette granulométrie est figurée à l'aide de microbilles et de colle cyano. Les teintes sont données par un mélange de vraie rouille et de peintures diverses
Je pense que les microbilles font office de gros sel, mais avec une stabilité inaltérable!... je ne suis pas sur que le sel soit inaltérable??...





En ce qui concerne la rouille sur des petites echelles, où toute representation de granulométrie serait hors proportion, la projection de teintes à l'aide d'un pinceau à poils raides est peut-être... primitive... mais donne des résultats corrects, comme sur cette petite cabane



_________________
à cette philosophique question "qui est l'homme, d'où vient l'homme, où va l'homme?"... je répondrai: "je suis moi, je viens de chez moi... et j'y retourne!
(si Pierre est d'ac)
Revenir en haut
Franck Tavernier
Mountain
Mountain

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2007
Messages: 1 216
Prénom: Franck
Echelle(s) pratiquée(s): On2 / On30

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2008 - 19:12    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

Jean-Louis, pour donner du grain à la rouille, j'utilise plusieurs techniques, dont 3 principalement. La première consiste à apprêter le modèle à l'aide d'un apprêt en le pulvérisant d'assez loin. La peinture aura ainsi le temps de sécher un peu avant d'arriver sur le modèle, et ainsi de créer cet effet granuleux recherché...Euh attention, c'est pas ce qu'il faut faire si vous souhaitez avoir un aspect nickel chrome de la peinture. Ensuite on peint le modèle avec la teinte définitive. On peut aussi appliquer cette technique directement avec la peinture de base couleur rouille. Ensuite passage de plusieurs jus de rouille en jouant sur les effets...Ca donne ça :





La seconde technique consiste à saupoudrer sur une couche de vernis frais des pigments de couleur gris clair ou blanc. On laisse sécher quelques minutes ou plus suivant le type de vernis. Ensuite on époussette  la pièce traitée de sorte à ôter les pigments qui n'ont  pas  adhéré. On recommence éventuellement l'opération jusqu'à obtention du résultat de surface souhaité. Ensuite on teinte les pigments à l'aide de jus couleur rouille de diverses nuances...

Enfin, la dernière technique que j'utilise souvent est celle du dry brush, mais dans un mouvement vertical et non pas horizontal en va et vient. J'utilise pour ce faire un pinceau brosse plate que je trempe directement dans la peinture  sans être diluée, éventuellement j'ôte le surplus sur un papier absorbant genre essuie-tout et ensuite je tapote le pinceau verticalement sur la zone à traiter. Eventuellement je reviens déposer quelques jus de couleur rouille à base de pigments et d'alcool à l'aide d'un pinceau fin sur la tache de rouille...


_________________
That's all folks!
Franck.

http://public.fotki.com/FranckTavernier
Revenir en haut
jean louis verschueren
Consolidation
Consolidation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 342
Echelle(s) pratiquée(s): 0n30, N, G

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 - 17:53    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

Franckie,

je m'incline bien évidemment devant ton immense talent, ainsi que devant ton immense souci de pousser la perfection jusque derrière ses derniers retranchements.

Sans vouloir aucunement discuter le type de résultat à obtenir, je pense que dans les techniques que tu décris, il y a l' idée de reproduire une rouille de bon aloi, juste ce qu'il faut pour être acceptable par exemple sur une machine encore en service. Et ces techniques sont très certainement idéalement adaptées à ce résultat à obtenir.

Dans le cas précis des bennes montrées plus haut, ce n'était qu'une humble expérimentation. Mon but n'était pas d'autrepart de réaliser une rouille de bon aloi, mais d'essayer de reproduire une véritable épave dans un état d'attaque fort avancé, avec ce type de rouille qui scinde l'oxyde ferrique en couches superposées se décollant les unes des autres, presque jusqu'à "cristalliser".
C'est pour celà que j'ai poussé l'expérimentation des amas de rouille en forçant au-delà de l'acceptable. Il s'agit du genre de wagon qu'on trouve au fond d'une carrière abandonnée, sous un amas de buisson, et dont les couches de rouilles vont jusqu'à se décoller au moindre choc.
J'ai ce curieux amour des choses en état de décomposition qui frisent l'art sauvage

Bien entendu, pour le type de rouille acceptable que les modélistes ont envie d'obtenir, c'est toi qu'il faudra imiter, pas moi!...
_________________
à cette philosophique question "qui est l'homme, d'où vient l'homme, où va l'homme?"... je répondrai: "je suis moi, je viens de chez moi... et j'y retourne!
(si Pierre est d'ac)
Revenir en haut
Franck Tavernier
Mountain
Mountain

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2007
Messages: 1 216
Prénom: Franck
Echelle(s) pratiquée(s): On2 / On30

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2008 - 19:59    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

Jean-Louis, mon propos était juste là pour donner quelques techniques afin de donner du grain à la rouille...

Les variations des teintes de rouilles sont effectivement très étendues et peuvent aller du brun foncée pour les rouilles les plus anciennes à l'orangé pour les rouilles les plus récentes. Tes bennes illustres parfaitement ce genre de situations qui existe dans la nature, j'ai des photos de ce genre de chose...et j'aime également beaucoup tes bennes Okay

Tiens au fait, elles sont de chez qui ces bennes ? Les boites d'essieux sont de quelle origine ? Elle me rappelle des boites US...sur les wagonnets importés par le corps expéditionnaire du Général Pershing en 1917...
_________________
That's all folks!
Franck.

http://public.fotki.com/FranckTavernier
Revenir en haut
jean louis verschueren
Consolidation
Consolidation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 342
Echelle(s) pratiquée(s): 0n30, N, G

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2008 - 09:00    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal Répondre en citant

J'avais bien compris Franck; et tu as drôlement bien fait...

juste... je me disais que peutêtre un autre avis d'une autre personne pouvait être différent concernant ce que j'avais fait... c'est à dire ce traitement un peu extrême qui pourrait ne pas forcément être du gout de tout le monde. Je ne suis pas forcément moi-même toujours de très bon goût!... je suis parfois saisi d'une diarrhée créatrice non réfléchie, et donc plus ou moins douteuse

En ce qui concerne les bennes, c'est du 1/22, pas du 1/43 comme on pourrait le penser...
Kit Brandbright par le passé fourni par "vapeur express"... je ne saurais en dire plus?!...
_________________
à cette philosophique question "qui est l'homme, d'où vient l'homme, où va l'homme?"... je répondrai: "je suis moi, je viens de chez moi... et j'y retourne!
(si Pierre est d'ac)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:12    Sujet du message: [TECHNIQUE] Représenter la rouille et outrages du temps sur le métal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Forum US Index du Forum -> Modélisme Ferroviaire -> Décors -> Technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
http://us.leforum.eu et Le Forum US - Copyright 2007 to 2015 - Created by Snapper - Managed by Xave06 and Staff Members - Spammed by Alexander Zelkin - Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com