Le Forum US Index du Forum
 FAQFAQ Imprimer   RechercherRechercher   MembresMembres   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
La Remise aux Blagues - Octobre 2016
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Forum US Index du Forum -> Le bar -> Le Bar du forum US -> Ici, on parle de tout et surtout de rien !!! -> Archives : "Ici on parle de tout et surtout de rien" -> Archives "La remise aux blagues"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Sam 1 Oct 2016 - 07:16    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
C’est pas de l’amour ça ?
Deux petites vieilles se croisent dans la rue

– Comment vas-tu Marguerite ?

– Oh ! Je n’ai pas le moral… Je viens de perdre mon mari !

– Ah bon ! Qu’est-ce qui s’est passé ?

– Je l’ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe. Il a été pris d’un malaise. J’ai appelé les secours, quand ils sont arrivés, il était déjà mort. Une crise cardiaque…

– Qu’est-ce que tu as fait alors ?

– Des pâtes… !…………………….
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Dim 2 Oct 2016 - 18:59    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Maison de retraite idéale (presque)
Mammy vient d’arriver à la maison de retraite et tout le monde est aux petits soins. Les infirmières la baignent, lui servent un délicieux repas et l’assoient sur un fauteuil face à la fenêtre donnant sur un magnifique jardin.

Tout semble parfait, mais après un moment elle commence à se pencher lentement sur la droite. Immédiatement deux infirmières se précipitent et la remettent bien droit sur le fauteuil. Tout semble retourner à la normale quand elle commence à se pencher lentement sur la gauche. Les infirmières accourent et une fois de plus essaient de la remettre d’aplomb…

Quelques jours plus tard, la famille arrive pour voir comment va mammy.

– Tout se passe bien ici, ils sont gentils avec toi ?

– Oh oui les enfants ! C’est pas mal du tout ici, à part qu’ils ne me laissent pas péter.






Remboursement
Lettre reçue aux Télécom
Cher Monsieur,
J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 16 Septembre dernier par laquelle, pour la troisième fois, vous me réclamez le remboursement de l’argent que je vous dois.
Sachez tout d’abord que je ne conteste nullement ma dette et que j’ai l’intention de vous rembourser aussitôt que possible.
Mais d’autre part, je vous signale que j’ai encore beaucoup d’autres créanciers, tous aussi honorables que vous, et que je souhaite rembourser aussi.
C’est pourquoi, chaque mois, je mets tous les noms de mes créanciers dans un chapeau et en tire un au hasard que je m’empresse de rembourser immédiatement.
J’ose espérer que votre nom sortira bientôt.
Entre-temps, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de mes sentiments distingués.
Signature

P.S. : Votre dernière lettre étant rédigée de manière fort peu courtoise, j’ai le regret de vous faire savoir que vous ne participerez pas au prochain tirage…


C'est un pauvre bougre qui fait la manche dans la rue.
Une vielle bourgeoise passe près de lui et notre homme l'interpelle :
- A votre bon coeur madame, voilà trois jours que je n'ai rien mangé !
- Mais enfin monsieur, c'est pas bien ça, forcez vous bon sang !!! lui répond la dame... !


Une dame âgée se fait arrêter par la police.
- Y va-t-il un problème, Monsieur l'agent ?
- Oui, madame. J'ai bien peur que vous rouliez à une vitesse excessive.
- Ah, je vois.
- Est-ce que je peux voir votre permis de conduire, svp ?
- Je vous le donnerais bien, mais j'en ai pas.
- Vous n'en avez pas ?
- Non. On me l'a retiré il y a 4 ans pour conduite en état d'ivresse.
- Je vois… Est-ce que je peux voir la carte grise du véhicule ?
- Je n'en ai pas non plus.
- Pourquoi ?
- J'ai volé cette voiture !
- Vous l'avez volée ?
- Oui et j'ai tué le propriétaire.
- Vous avez fait quoi! ?
- Les parties du corps sont dans des sachets en plastique dans la valise qui se trouve dans le coffre, si vous voulez les voir.
L'agent regarde la femme et recule lentement dans sa voiture pour appeler du renfort.
Quelques minutes après, 5 voitures de police entourent la voiture de la vieille dame.
Un officier s'approche lentement, tenant un pistolet.
Il dit à la vieille dame :
- Madame, veuillez sortir lentement de votre véhicule, les mains en l'air.
La vieille dame s'exécute.
Elle s'adresse à l'officier qui la tient en respect :
- Y va-t-il un problème, Monsieur l'officier ?
- Mon collègue m'a dit que vous avez volé cette voiture et assassiné son propriétaire.
- Assassiné le propriétaire ? Etes-vous sérieux ?
- Oui, pourriez-vous svp ouvrir la valise dans le coffre de votre voiture ?
La vieille dame ouvre la valise qui ne contient rien de plus qu'une plus petite valise vide.
L'officier de police reprend :
- Est-ce votre voiture, madame ?
- Oui, voici la carte grise et l'attestation d'assurance à mon nom.
L'agent qui l'a arrêtée est tout à fait surpris.
L'officier le regarde courroucé, puis se tourne à nouveau vers la vieille dame :
- Mon collègue m'a dit aussi que vous n'avez pas de permis de conduire.
La vieille dame fouille dans son sac à main, en tire son permis et le montre à l'officier.
Celui-ci l'examine attentivement, puis le lui rend, tout penaud.
- Merci madame. Je suis vraiment confus. Mon collègue m'avait dit que vous n'aviez pas de permis, que vous aviez volé cette voiture et que vous aviez assassiné le propriétaire !
- Je parie que ce menteur vous a aussi dit que j'allais trop vite...

Moralité : n’enterrez pas trop vite les vieux !


Une petite fille parle à sa mère pendant un mariage :
- Maman, pourquoi la mariée est en blanc ?
- Parce que le blanc est la couleur du bonheur, et aujourd'hui c'est le plus beau jour de sa vie !
- Alors pourquoi le mari est en noir ?


C'est l'histoire d'un tout jeune avocat qui passait toujours ses vacances d'été au même endroit à la mer.
Il allait toujours dans la même pension de famille car la fille de l'hôtelier était belle à croquer.
Naturellement, comme l'avocat était beau gosse et la chaleur estivale aidant, les deux jeunes gens sont vite passés des sentiments aux actes.
L'année d'après, l'avocat retrouve sa dulcinée, et il a la surprise de la voir avec un tout jeune bébé.
La fille lui dit :
- Tu sais, c'est le tien !
Il lui demande alors pourquoi il n'a pas été tenu au courant.
Il aurait tout de suite reconnu l'enfant!
Elle lui répond alors :
- Tu sais, après la naissance, toute la famille s'est réuni. On a beaucoup discuté à propos de ça. Et finalement, tout le monde a pensé que c'était mieux d'avoir un bâtard plutôt qu'un avocat dans la famille.
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Lun 3 Oct 2016 - 16:56    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Le super bar
Un Anglais, un Américain et un Belge sont dans un bar à Paris.
Ils discutent et s’amusent et sont tous d’accord que c’est un endroit plaisant.

Alors l’Anglais dit : « C’est bien fun ici, mais à Londres, j’en connais un bien mieux qui s’appelle Chez Andrews. Là, tu achètes ta première bière, tu achètes ta deuxième bière, et Andrews lui-même te paye la troisième ! »

Mais l’Américain dit : « J’veux pas vous embêter, mais j’en connais un encore mieux !
Y’a un bar à New York qui s’appelle Chez John. Tu achètes ta première bière et John te paye la deuxième.
Tu achètes ta troisième bière et John te paye la quatrième ! »

Alors le Belge dit : « Vous pensez que c’est un endroit tripant ? Ecoutez bien ça. Chez nous, il y a un bar qui s’appelle Chez Jef Vanderbrul.
Vous ne me croirez pas, mais, Chez Vanderbrul, tu te fais payer ta première bière, tu te fais payer ta deuxième bière, tu te fais payer ta troisième bière, tu te fais payer ta quatrième bière, et là , tu peux aller dans une chambre au deuxième étage… et tu baises ! »

« Incroyable ! disent les deux autres. Est-ce que ça t’es réellement arrivé à toi ? »

« Non, répond le Belge, mais c’est arrivé à ma sœur ».







Au régime
Une femme en avait marre de toujours tout faire à la maison.
Alors elle et son mari se sont mis d’accord pour que chacun fasse le repas du soir à tour de rôle.
Le jour suivant c’est au tour du mari.
Quand la femme rentre, elle voit son mari tout nu avec un verre d’eau à la main :
- Ce soir au menu, c’est amour et eau fraîche, lui dit-il.
Le lendemain c’est au tour de la femme.
À peine rentré le mari lui crie :
- Qu’est-ce qu’il y a au menu ce soir, chérie ?
La femme vient toute nue vers lui, les cheveux ébouriffés, et lui répond :
- Les restes d’hier soir chéri...


C'est un paysan qui, après avoir gagné une coquette somme au Loto décide de s'acheter une moto.
Puis, acquisition faite, se rend chez son assureur.
Ce dernier, après lui avoir fait remplir le formulaire de police d'assurance, lui demande :
- Est-ce qu'elle est tatouée cette moto ?
Le paysan répond (avec l'accent) :
- Mais bien sule qu'elle est-t'a moué !!


Un couple tranquille
Un policier patrouille de nuit et aperçoit une voiture stationnée, éclairée par la lumière intérieure.
Il s’approche de l’auto et voit un couple tranquillement installé.
Un jeune homme, assis au volant du véhicule, feuillette un magazine d’informatique tandis qu’une jeune femme, assise sur la banquette arrière, tricote.
Curieux devant cette drôle de situation, le fonctionnaire s’approche et cogne à la vitre.
Le jeune homme baisse sa vitre…
– Que faites-vous là ? demande le policier intrigué.
– Eh bien… Je lis un magazine !
Et pointant du doigt la jeune femme, le policier demande :
– Et elle, que fait-elle ?
Le jeune homme hausse les épaules :
– Je crois qu’elle tricote un chandail.
Le policier est totalement confus. Un jeune couple seul dans une auto la nuit… et il ne se passe rien d’immoral !
Le policier demande :
– Quel âge as-tu, jeune homme ?
– J’ai 22 ans, m’sieur…
– Et elle, quel âge a-t-elle ?
Le jeune homme regarde sa montre et dit :
– Elle aura 18 ans dans 20 minutes !


En rentrant du travail le soir à la maison, le jeune papa est accueilli par son épouse, radieuse :
– Mon chéri, c'est formidable ! Notre bébé a dit son premier mot...
– Ah oui ? répond le mari. C'est super ! qu'est-ce qu'il a dit ?
– Ah, là tu vas être content : il a dit « PAPA » ?
– C'est pas vrai ? Qu'il est mignon ce petit bout d'chou ; et ça s'est passé quand ?
– Tout à l'heure, au zoo, devant la cage du gorille.


Méfiez-vous des voisins !
Jules le croque-mort travaille tard le soir.
Il prépare le corps de son client et voisin pour la crémation et fait une découverte surprenante .
Le défunt a le plus énorme organe reproducteur qu’il ait jamais vu !
Il se dit en lui-même : désolé voisin, mais je ne peux pas laisser disparaître un pénis aussi imposant dans les flammes… Il faut le garder pour la postérité !
Il découpe le membre et ses attributs avec précaution et met le tout dans un sac isotherme.
Rentré à la maison, il dit à sa femme :
- Je vais te montrer quelque chose tellement incroyable que tu ne vas pas y croire !!!
Il ouvre le sac et en montre le contenu.
- Mon Dieu, dit sa femme, le voisin est mort !!
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Mar 4 Oct 2016 - 16:44    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

- Ma chérie tu vas être obligée de préparer tes affaires et de partir...
- Pourquoi ça ?
- Je t'ai jouée au poker, et je t'ai perdue.
- Mais d'habitude tu gagnes tout le temps ! comment c'est arrivé ?
- Oh ben ! J'ai triché !


La montre
Un homme arrive précipitamment dans un hôtel et s’adresse au concierge :
– J’ai quitté ma chambre ce matin, mais j’ai oublié ma montre… C’était la chambre 522.
Le réceptionniste semble bien ennuyé et explique :
– C’est pas de chance, car la 522 vient d’être attribuée à un jeune couple qui semblait très pressé d’y monter, si vous voyez ce que je veux dire…
L’homme décide donc d’aller récupérer l’objet lui-même.
Arrivé à l’étage, il colle son oreille à la porte et devine rapidement ce qui se passe dans la chambre.
Une voix masculine dit :
– C’est à qui ces superbes yeux en forme de noisettes…
La voix féminine répond :
– C’est à moi…
La voix masculine poursuit :
– C’est à qui ces mignons petits seins en poire…
La voix féminine répond :
– C’est à moi…
– C’est à qui ces jolies petites fesses rondes…
La voix féminine répond :
– C’est à moi…
La voix masculine dit alors :
– Et c’est à qui cette merveille-là ?
A ce moment, l’homme derrière la porte se met à crier :
– Si vous parlez de la montre de plongée sur la table de nuit, elle est à moi !


C'est un pauvre bougre qui fait la manche dans la rue.
Une vielle bourgeoise passe près de lui et notre homme l'interpelle :
- A votre bon coeur madame, voilà trois jours que je n'ai rien mangé !
- Mais enfin monsieur, c'est pas bien ça, forcez vous bon sang !!! lui répond la dame... !


Députes : La fable du bénévole
Un jour, un fleuriste se rendit chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux.
Après sa coupe, il demanda combien il devait.
Le coiffeur répondit :
- C'est gratuit, je fais du bénévolat cette semaine.
Le fleuriste s'en alla tout content.
Le lendemain, en ouvrant sa boutique, le coiffeur trouva à sa porte une carte de remerciements et une douzaine de roses.
Plus tard, c'est le boulanger qui se présenta pour se faire couper les cheveux.
Quand il demanda à payer, le coiffeur lui dit :
- Je ne peux accepter d'argent, cette semaine, je fais du bénévolat.
Heureux, le boulanger s'en alla tout content.
Le lendemain, il déposa à la porte du coiffeur une demi-douzaine de croissants, avec un mot de remerciements.
Puis, ce fut le député du coin qui se présenta.
Lorsqu'il voulut payer, le coiffeur lui répondit :
- Mais non, cette semaine c'est gratuit, je fais mon bénévolat !
Très heureux de cette aubaine, le député quitta la boutique.
Le lendemain, quand le coiffeur arriva pour ouvrir, une douzaine de députés et de sénateurs attendaient en ligne pour se faire couper les cheveux gratuitement...
Voilà, la différence fondamentale entre les citoyens de ce pays et les politiciens qui nous gouvernent.
Et il paraît que dans la file, il y avait même...des chauves !!!!!!!..... Si, si !!!!


Une femme avait résolu de quitter le domicile conjugal.
Elle fait sa valise, la charge dans un taxi auquel elle donne l'adresse de ses parents.
Puis, prise de remords, elle dit de faire demi-tour au chauffeur.
- Je reviens, annonce-t-elle à la bonne. Apportez-moi une bouteille de champagne pour fêter notre réconciliation.
- Ça va être beaucoup pour monsieur, dit la domestique. Il en a déjà bu deux pour fêter votre départ.
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Mer 5 Oct 2016 - 17:12    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Absence
Un petit garçon a manqué une journée de classe. En arrivant le lendemain il dit à son institutrice :

– Excusez mon absence maîtresse, c’est parce que mon papa a été brûlé.
– Je suis désolée pour lui, fait l’institutrice. Il a été brûlé sérieusement ?
– Oh oui Madame ! vous savez au crématorium ça rigole pas tellement !






u moment où elle se reveille, une femme dit à son mari :
- Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Je rêvais que tu m'offrais un collier de perles pour la Saint Valentin. A mon avis, qu'est-ce que cela peut vouloir dire ?
- Tu le sauras ce soir, répond son mari avec un petit sourire.
Ce soir-là, l'homme rentre du travail avec un petit paquet à la main.
Sa femme ravie, commence à le déballer, et à l’intérieur, elle découvre... Un livre intitulé "L'interprétation des rêves".


C'est Levy qui rentre dans le bar qui se trouve en face de son magasin du Sentier.
Il s'adresse au barman (qui est noir) et lui dit :
- Sers-moi un whisky, sale nègre.
Le barman, habitué à garder son calme lui répond :
- C'est pas gentil M. Levy de me parler comme ça. Comment réagiriez vous si je vous parlais de cette manière ?
Levy lui répond :
- On n'a qu'à essayer: Je vais derrière le bar, et toi tu fais le client!
Le noir approche du comptoir et dit :
- Sers-moi un whisky sale juif
Levy répond alors :
- Désolé mais ici, on ne sert pas les nègres...


Un couple sous tension après une récente dispute, ne communique plus que par écrit.
La veille, le mari écrit :
"Réveille-moi à 7 heures".
Le lendemain à 10 heures, l'homme se réveille furieux et aperçoit un mot au chevet du lit :
"Debout! Il est 7 heures".


Après plusieurs années de mariage, un couple n'arrive toujours à avoir d'enfant.
La jeune femme se décide à consulter son gynécologue qui lui dît :
- Madame, c'est à cause de la touffe.
- Pardon, quelle touffe ?
- Eh bien, votre système pileux. Je n'ai jamais vu un buisson pareil ! Il est beaucoup trop dru, et c'est un handicap indiscutable pour de bonnes conditions de fécondation. Il faut raser tout ça...
Alors la dame achète un rasoir mécanique, rentre chez elle et s'épile totalement.
Le soir, au moment de se coucher, elle se met nue, et dit à son mari en lui montrant son sexe épilé.
- Regarde, chéri... Et l'autre, bouche bée, fait
- Ça alors ! Je ne savais pas qu'il y avait un deuxième trou.


Football
Désespéré par les résultats désastreux de son équipe un entraîneur de 3ème division d’un club de football rassemble ses joueurs :
- Messieurs, vous êtes si nuls que je crois qu’au point où on en est, il faut tout reprendre depuis le début. Alors voilà … Cet objet rond que je tiens dans les mains est un ballon de foot …
L’avant centre l’interrompt alors :
- Hou, là, là ! …. Pas si vite !
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Jeu 6 Oct 2016 - 17:02    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Tempête de neige
C’est la tempête de neige. Un curé et une religieuse qui faisaient la route en Renault 4 décident d’arrêter de rouler et de passer la nuit à l’hôtel. Naturellement, le seul hôtel de la région a été pris d’assaut par les voyageurs.

Le réceptionniste de l’hôtel dit alors au prêtre:
– Je vais vous donner la dernière chambre qui me reste. Je ne peux pas faire mieux: Il vous faudra partager avec la Sœur.

Le prêtre accepte et il accompagne la religieuse dans la chambre. Tous deux décident de partager le grand lit puisque la chambre ne comporte pas de canapé. Cependant, il se produit une coupure d’électricité (la tempête de neige…), et l’éclairage ainsi que le chauffage disparaissent.
Heureusement, il y a quelques couvertures dans l’armoire.

Très vite, la nonne dit:
– Mon père, j’ai froid.

Alors le prêtre se lève et va chercher une couverture qu’il déplie du côté de la religieuse.
Un peu plus tard, la religieuse renchérit:
– Mon père, j’ai froid, voudriez-vous aller chercher une autre couverture ?

Du coup le prêtre se dévoue encore. Encore un peu plus tard, la nonne veut une autre couverture. Cette fois, le prêtre répond:
– Je pense que pour avoir chaud, il nous faut agir comme le font Maris et Femmes !

La nonne est très étonnée et se demande si vraiment… Mais enfin, comme il est le prêtre, elle dit:
– D’accord mon Père. Si vous êtes sûr que cela restera dans les principes que nous devons respecter.

Et alors le prêtre lui répond:
– ALORS, VA LA CHERCHER TOI-MÊME TA PUTAIN DE COUVERTURE !






À Cannes, en pleine saison, un couple de touristes cherche désespérément une chambre.
Dans un grand hôtel de la Croisette, le chef de la réception leur dit :
- Si vous voulez, il me reste la suite nuptiale.
- Je ne suis pas sûr que ça convienne, répond l'homme. Nous sommes un vieux ménage marié depuis plus de trente ans...
- Où est le problème ? fait le réceptionniste. Si je vous proposais la salle de bal, vous danseriez toute la nuit ?


Un jour, alors qu'elle marchait dans la rue, une femme cadre DRH à qui tout réussissait est tragiquement heurtée par un autobus et meurt.
Son âme arrive au Paradis où elle est accueillie par St Pierre.
- Bienvenue au Paradis, avant de vous installer ici, il semble que nous ayons un problème. Voyez-vous, c'est plutôt étonnant mais nous n'avons jamais eu de femme cadre DRH jusqu'ici et nous ne sommes pas tout à fait sûrs de ce que nous devons faire de vous.
- Aucun problème, laissez-moi simplement entrer, dit la femme.
- J'aimerais bien mais j'ai des ordres qui viennent d'en haut. Ce que nous allons faire, c'est vous laisser passer un jour en Enfer et un jour au Paradis et ainsi vous pourrez choisir où vous voudrez passer l'éternité.
- Je pense que j'ai déjà fait mon choix... Je préfère rester au Paradis, dit la femme.
- Désolé, mais nous aussi avons des règles...
Et ainsi St Pierre emmena la femme cadre dans un ascenseur qui descendit en Enfer.
Les portes s'ouvrirent et elle se retrouva sur le green d'un terrain de golf magnifique.
Un peu plus loin, il y avait le country club et devant, tous ses amis, bien habillés, qui l'acclamèrent.
Ils s'approchèrent, l'embrassèrent et parlèrent du bon vieux temps.
Ils firent un excellent parcours de golf et, le soir allèrent au country club où ils dégustèrent un excellent steak et du homard.
La femme cadre rencontra le Diable, réellement quelqu'un de charmant et elle passa un merveilleux moment à raconter des histoires et à danser.
Elle passa un si bon moment qu'avant qu'elle s'en rende compte, il était temps de partir.
Tout le monde lui serra la main, lui fit au revoir et elle monta dans l'ascenseur.
Celui-ci retourna au Paradis et elle retrouva St Pierre.
- Maintenant, vous allez passer un jour au Paradis, dit-il.
Elle passa ainsi les 24 heures suivantes allongée paresseusement sur les nuages à jouer de la harpe et à chanter.
Elle passa un si bon moment qu'avant qu'elle ne s'en rende compte les 24 heures étaient passées et St Pierre était de retour pour l'emmener.
- Alors, vous avez passé un jour en Enfer et un jour au Paradis. Maintenant, vous devez choisir pour l'éternité.
La femme cadre réfléchit un instant et répondit :
- Eh bien, je n'aurais jamais cru que je dirais ceci, le Paradis est vraiment bien mais je crois que je me plairai plus en Enfer.
Alors, St Pierre l'escorta jusqu'à l'ascenseur et elle descendit à nouveau en Enfer.
Quand les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, elle se retrouva dans un paysage désolé plein d'immondices.
Elle vit ses amis vêtus de haillons ramassant les saletés pour les mettre dans des sacs.
Le Diable vint vers elle et lui mit brutalement la main sur l'épaule.
- Je ne comprends pas, balbutia la femme cadre, hier j'étais ici et il y avait un parcours de golf et un country club et nous avons mangé du homard et nous avons dansé et nous nous sommes bien amusés. Maintenant, c'est un désert d'immondices et tous mes amis semblent si misérables..."
Le Diable la regarda et sourit :
- Hier nous vous recrutions. Aujourd'hui, vous faites partie du personnel.


Le bœuf est lent.
Mais la terre est patiente.


Accident de travail
Monsieur l’assureur,
Je vous écris en réponse à la demande d’informations complémentaires concernant mon accident de travail du 8 novembre dernier.
J’ai précisé : « manque de chance » dans la case réservée aux « causes du sinistre » et vous me demandez des précisions.
Je suis couvreur de formation.
Le jour de l’accident, je travaillais seul sur le toit d’un immeuble de 6 étages.
Une fois le travail terminé, cet après-midi-là, j’ai constaté qu’il restait environ 280 tuiles, ce qui représente un poids de près de 120 kg.
Plutôt que de les descendre à la main, j’ai décidé de les placer dans un monte-charge manuel fonctionnant grâce a une poulie fixée au 6° étage.
J’ai donc chargé les tuiles dans la caisse du monte-charge sur le toit et suis redescendu au bas de l’immeuble pour procéder à sa descente.
Je tenais fermement la corde pour assurer la sécurité de cette manœuvre.
Comme vous le noterez dans mon fichier médical ci-joint, mon poids est actuellement de 68 kg.
Dés que le monte-charge s’est retrouvé suspendu en l’air, j’ai été irrésistiblement attiré vers le haut.
Et, je le reconnais, je n’ai pas eu la présence d’esprit de lâcher la corde.
J’ai donc progressé à grande vitesse vers le haut de l’immeuble et, au niveau du 3° étage, j’ai rencontré le monte-charge qui, lui, progressait à la même vitesse en sens inverse.
Cela explique la fracture du crâne que je vous ai mentionné dans mon courrier précèdent.
Mon ascension s’est toutefois ralentie au niveau du 6° étage et s’est arrêtée lorsque mon index et mon majeur se sont coincés dans la poulie.
Cela détaille les nombreuses fractures de ma main droite que j’avais mentionnées.
Suspendu en l’air et malgré la douleur intense, je n’ai pas lâché prise.
Mais au même moment, le monte-charge percuta le sol à vive allure, ce qui brisa net le fond de la caisse.
Toutes les briques éclatèrent et se répandirent sur le sol.
Le monte-charge endommagé pesait à présent environ 20 kg, si bien que, comme je tenais toujours fermement la corde, j’ai commencé une rapide descente vers le bas.
Au niveau du 3° étage, comme vous l’imaginez, j’ai rencontré le monte-charge à très grande vitesse.
Ce qui explique les quatre dents cassées et les deux côtes enfoncées que je vous ai reporté précédemment.
Cette percussion du monte-charge a toutefois ralenti quelque peu ma descente si bien que mon atterrissage sur le tas de tuiles brisées ne m’a causé qu’une simple fracture du genou.
Le fait que je ne mentionne nulle part dans ce rapport la cause exacte de l’enfoncement de la cage thoracique que j’ai pourtant déclaré dans ma lettre précédente ne vous aura sans doute pas échappé.
J’ai en effet le regret de vous informer que me retrouvant ainsi étendu sur un tas de tuiles brisées avec de multiples fractures, je n’ai pas eu la présence d’esprit de tenir la corde quelques secondes de plus.
J’étais donc dans l’incapacité totale de bouger lorsque le monte-charge de 20 kg a entamé sa rapide redescente…
Très cordialement.


Lors d'une leçon sur les rimes, la maîtresse demande à Toto de donner un exemple.
Toto dit alors :
- Dimanche, je suis allé à la chasse aux grenouilles, et dans le ruisseau j'avais de l'eau jusqu'aux genoux.
- Mais Toto, ça ne rime pas du tout.
- C'est pas ma faute, y avait pas assez d'eau !






C'est l'histoire d'un vieux monsieur qui est atteint de la maladie d'Alzheimer.

Son fils qui l'aime beaucoup, mais qui n'en voit plus le bout décide avec l'accord du père de le placer dans une maison de retraite médicalisée.

Le jour de la séparation arrive.

Le fils et son père se retrouvent dans le bureau de direction en compagnie de la directrice et d'une infirmière.

Pendant que le fils signe les papiers, le vieux se penche tout doucement sur son côté vers la droite.

L'infirmière bondit et vient arrêter le mouvement in extremis.

Quelques minutes plus tard, le vieux recommence à pencher, cette fois-ci vers la gauche.

Encore une fois, l'infirmière bondit et parvient à arrêter la bascule du vieux dans sa course.

Quelques temps plus tard, le corps du vieux se met à pencher en avant.

Cette fois-ci, l'infirmière l'attache carrément à sa chaise.

À ce moment, le fils a fini de remplir les papiers.

Il se lève et demande à son père:

- Alors papa, tu vas te plaire ici?

Et le vieux répond:

- Ouais, je pense. Mais à mon avis, ils me laisseront jamais péter tranquillement.






des gradés observent d'un œil critique les soldats qui tirent dans tous les sens, au cours de leur première visite au stand de tir.

Tout à coup, l'adjudant dit au lieutenant :

- Là-bas, mon lieutenant, il y a une nouvelle recrue qui ne m'inspire pas confiance.

- Pourquoi ?

- Eh bien, mon lieutenant, explique l'adjudant, ce type, quand il a fini de tirer, il essuie soigneusement ses empreintes digitales sur son arme!
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Ven 7 Oct 2016 - 18:02    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

C'est l'histoire d'un curé de campagne qui reçoit la visite de son évêque. La
paroisse du curé vient de se payer une nouvelle église et il ne manque à
celle-ci qu'une cloche pour que tout soit parfait.
Mais, hélas, les paroissiens se sont saignés à blanc et n'ont plus les moyens de
se payer une cloche. Le curé en parle à son évêque et lui demande si celui-ci ne
pourrait pas leur payer la cloche en question.
L'évêque répond 'je paierai une cloche à votre paroisse si vous répondez aux
trois questions suivantes :
a.. Combien je vaut ?
b.. Combien de temps ça prend pour aller au ciel ?
c.. Qu'est-ce que je pense ?
Le curé, embêté, ne sait trop quoi répondre. L'évêque lui dit alors:
'Je reviendrai la semaine prochaine et vous pourrez alors répondre à mes
énigmes.'
Alors, notre curé va voir son frère jumeau, qui est sacristain (bedeau) et lui
raconte son entrevue avec l'évêque.
'Très embêtant en effet... Les deux premières questions, tu peux répondre ce que
tu veux, il ne peut rien dire... mais la dernière... Écoute ! Je vais prendre ta
place la semaine prochaine et répondre aux énigmes. Nous nous ressemblons
tellement toi et moi que l'évêque ne s'apercevra de rien.'
La semaine suivante, l'évêque est de retour et le sacristain déguisé s'avance
vers lui en criant 'Votre éminence, j'ai la réponse à vos trois questions !'
L'évêque, quelque peu surpris de cet accueil, lui répond:
'D'accord, alors combien je vaut ? '
Le bedeau répond '29 deniers ! On a vendu le Christ pour 30 deniers, alors un
évêque c'est un peu moins...'
L'évêque, de plus en plus surpris poursuit: 'Pas mal ! Et combien ça prend de
temps pour aller au ciel ?'
Le bedeau répond tout de go: '3 jours ! Il y a le dimanche de la fête de
l'Ascension et le dimanche suivant, c'est la fête de la Pentecôte. 3 jours pour
monter, 1 journée pour préparer la venue du Saint-Esprit et les 3 autres
journées pour la descente de celui-ci. 3 jours, c'est le temps qu'il faut!'
L'évêque ne peut évidemment pas contredire cette théorie. 'Tu réponds bien !
Mais je crois que ma dernière question sera sans réponse! Allez! Qu'est-ce que
je pense ?'
Et le bedeau de s'écrier :
- Ben, tu penses que je suis le curé, alors qu'en fait je suis le bedeau !!!






Les cacahuètes
Dans un bus rempli de petits vieux en pèlerinage à Ste Anne de Beaupré, une mamie tapote sur l’épaule du chauffeur, et lui tend une bonne poignée de cacahuètes.
– Merci, j’avais un petit creux.
– Ça me fait plaisir.

Cinq minutes plus tard, elle lui en offre encore. Et encore. Au bout d’une dizaine de poignées, le chauffeur lui demande…
– Mais vos amis n’en veulent pas ?
– Oui, mais voyez-vous, avec nos dents, on ne peut pas les mâcher. Y’a que le chocolat autour, qu’on aime…






Un couple arrive devant le guichet d'un théâtre et demande:
- Deux billets, s'il vous plaît!
- Pour "Roméo et Juliette" demanda l'homme du guichet
- Non! Pour moi et ma femme !


La messe
C’est un fermier qui vit tout seul avec son chien, dans une ferme isolée de la lande irlandaise.
Mais le chien est vieux, très vieux, et un beau jour, il meurt.
Le fermier est bouleversé, il s’en va voir le prêtre du village et lui dit :
– Mon père, mon chien est mort. Je n’avais que lui pour me tenir compagnie. C’était un chien foncièrement bon. Pourriez-vous dire une messe pour lui ?
Le curé lui répond :
– Hé non, malheureusement. Il nous est interdit de dire des messes pour les animaux; mais il y a une chapelle protestante au bout de la rue, peut-être qu’avec un don ils accepterient de faire quelque chose… pour votre animal.
Le fermier répond :
– D’accord. Je vais essayer auprès d’eux. Vous pensez qu’un don de 5.000 euros suffirait ?
Et le curé :
– Doux Jésus ! Pourquoi ne pas m’avoir dit que votre chien était catholique ?


Pourquoi il y a une baignoire sur les camions des pompiers Belges?
Pour la sirène.


C'est un couple de vieux agriculteurs qui ont passé toute leur vie dans les Causses.
Un beau jour, ils gagnent au Loto, et ils sont invités à venir toucher leur chèque à Paris.
Pris en charge dès le début de leur périple par la Française des Jeux, ils passent du TGV au taxi, puis le taxi les amènent dans un palace parisien.
Et là, c'est l'esclandre.
Le ton monte très vite.
Madame dit au groom:
- Il n'est pas question que l'on passe la nuit dans une chambre aussi petite! Qu'il n'y ait pas de salle de bains, passe encore, mais pas de fenêtre, pas de lit, ça c'est trop!
- Mais madame...
- Il n'y a pas de "Mais madame"! Vous ne pouvez pas nous traiter comme de la merde simplement parce qu'on débarque de la campagne et qu'on n'est jamais allé à l'hôtel. Je vais me plaindre au directeur. Où est-il ?
Alors le groom lui dit:
- Mais madame, ce n'est pas votre chambre, c'est l'ascenseur.


Un couple après une nuit d'amour...
Ça continue.... par un beau discours dans la voiture sur le trajet du boulot.
- Chérie, on essaye une position différente ce soir ?
- Ouais, bonne idée ! Tu te mets derrière la table à repasser et je m'assieds sur le canapé devant la télé.
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Sam 8 Oct 2016 - 06:57    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Une femme mure, égocentrique et aisée décide de se faire un lifting.

Elle fait donc la « tournée » des chirurgiens esthétiques et porte finalement son dévolu sur un médecin qui lui promet monts et merveilles grâce à une technique révolutionnaire.

Le chirurgien lui explique le déroulement de l’opération :
– Je vais placer une vis derrière chacune de vos oreilles. Ainsi, à chaque fois que vous en ressentirez le besoin, vous tournerez les vis d’un quart de tour pour tendre un peu votre peau…

L’opération se déroule parfaitement et la dame est ravie.

Et de temps à autres, elle donne un petit tour de vis, histoire d’être toujours parfaitement liftée.

Mais après quelques années, elle se prend à noter des poches de plus en plus importantes sous ses yeux, poches qu’elle ne parvient pas à « gommer » malgré les vis…

Furieuse, elle retourne voir le docteur pour lui demander des explications.

Le chirurgien répond :
– Madame, ce ne sont pas des poches que vous avez sous les yeux, ce sont vos seins. Et si vous n’arrêtez pas de tourner ces vis, vous aurez bientôt de la barbe…
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Sam 8 Oct 2016 - 08:27    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

C'est un couple aux cheveux bruns qui a un enfant.
Seul problème, il se révèle être roux.
Intrigués, ils vont voir un médecin pour lui demander une explication avant d'envisager d'autres hypothèses.
Le médecin leur demande :
- Vous faites l'amour tous les combien ? Tous les jours ?
- Ho non, non...
- Toutes les semaines ?
- Non, non...
- Tous les mois alors ?
- Non, non, même pas.
- Alors tous les deux mois ?
- Non, non...
- Tous les six mois alors ?
- Oui, c'est à peu près ça.
- Alors, cherchez pas, c'est la rouille !


L'amour dans la durée
Je suis resté amoureux de la même femme durant 49 ans.
Si mon épouse le savait, elle me tuerait !


C'est un vieux monsieur sourd qui va chez le médecin avec sa femme pour un examen général.
Le médecin dit:
- Bien, on va vous faire un bilan de santé...
Le vieux monsieur n'a rien entendu (ben ouais il est sourd) et fait répéter le médecin...
- On va vous faire un bilan monsieur. Il me faut un prélèvement d'urine, un prélèvement d'excréments et un de sperme...
- COMMENT???? crie le vieux.
Sa femme lui dit alors:
- LE DOCTEUR DIT QU'IL VEUT TON SLIP!


Main dans la main
Nous nous tenons toujours la main.
Si je la lâche, elle fait du shopping.


DU VERBE "PRÉSUMER"
Une maîtresse d'école demande à ses élèves de faire une phrase dans laquelle il y a l' expression "je présume".
Une petite fille dit :
- "Hier, Maman lavait la vaisselle à la main, je présume que le lave-vaisselle était en panne."
- "Très bien, dit la maîtresse."
Un autre dit :
- "Ce matin, papa est sorti du garage avec la Volkswagen , je présume que la BMW ne voulait pas démarrer."
- "Bravo!"
Un p'tit gars au fond de la classe lève la main ...
- "Hier, j' ai vu grand père sortir de la maison et se diriger vers le bois avec le journal sous le bras, je présume que ......"
- "Je t'arrête, dit la maîtresse parce que là, tu ne savais pas du tout ce que ton grand-père allait faire. Et tu ne peux rien présumer."
- "MAÎTRESSE,LAISSEZ MOI TERMINER MA PHRASE, DIT LE PETITS GARS."
- "Très bien,vas-y", dit-elle.
- "Donc, comme je viens de vous le dire, j'ai vu mon grand père sortir de la maison et se diriger vers le bois avec le journal sous son bras. Je présume qu'il allait aux toilettes car il ne sait pas lire !!!"
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 08:28    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Un président de société reçoit en cadeau un billet d’entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert. Ne pouvant s’y rendre, il passe l’invitation à Didier G., son Directeur des Ressources Humaines. Seule condition, que le DRH lui fasse un mémo sur la qualité du concert.
Le lendemain matin, le président trouve sur son bureau le rapport de Didier G., le DRH :

1 – les quatre joueurs de hautbois demeurent inactifs pendant des périodes considérables. Il convient donc de réduire leur nombre et de répartir leur travail sur l’ensemble de la symphonie, de manière à réduire les pointes d’inactivité.

2 – les douze violons jouent tous des notes identiques. Cette duplication excessive semblant inutile, il serait bon de réduire de manière drastique l’effectif de cette section de l’orchestre. Si l’on doit produire un son de volume élevé, il serait possible de l’obtenir par le biais d’un amplificateur électronique.

3 – l’orchestre consacre un effort considérable à la production de triples croches. Il semble que cela constitue un raffinement excessif, et il est recommandé d’arrondir toutes les notes à la double croche la plus proche. En procédant de la sorte, il devrait être possible d’utiliser des stagiaires et des opérateurs peu qualifiés.

4 – la répétition par les cors du passage déjà exécuté par les cordes ne présente aucune nécessité. Si tous les passages redondants de ce type étaient éliminés, il serait possible de réduire la durée du concert de deux heures à vingt minutes.

Nous pouvons conclure, Monsieur le Président, que si Schubert avait prêté attention à ces remarques, il aurait été en mesure d’achever sa symphonie.

Didier G.
DRH
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Dim 9 Oct 2016 - 10:07    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Les vendanges.
Cela se passe en France en Alsace, les vignerons ont engagé des étrangers et parmi eux un Africain surnommé Janvier qui parle peu le français.
Après la première journée, la dame du vigneron inquiète demande donc à Janvier comment cela s’est-il passé.
– Oh très bien madame; il y a une bonne ambiance et aujourd’hui nous avons coupé la Riesling.
– Mais non on ne dit pas LA Riesling, mais LE Riesling (Vin d’Alsace).
– Ah bon ? J’ai fait une erreur sur le.
La seconde journée de nouveau la dame lui demande donc comment la journée s’est passée :
– Oh très bien madame, l’ambiance est très bonne malgré le travail dur, je me plais bien, les copains sont chouettes aujourd’hui nous avons coupé la Gewurztraminer.
– Mais non Janvier, on dit LE Gewurztraminer et pas LA Gewurztraminer (Vin d’Alsace).
Le lendemain Janvier est absent au départ du matin et la dame du vigneron est donc très inquiète pour lui, mais vers 10 heures, elle rencontre Janvier, assis sur le banc près de l’église et elle l’interroge :
– Mais Janvier pourquoi n’es-tu pas venu au travail aujourd’hui ?
– Oh non madame, car aujourd’hui mes copains ont dit qu’ils coupaient LE Pinot noir (Vin d’Alsace) ! J’ai eu peur qu’ils se soient trompés eux aussi !


L'esthéticienne
Ma femme est restée deux heures chez l'esthéticienne.
C'était pour un devis.


Dans le désert
Deux jeunes hommes Jean et Paul se perdent dans le désert. Ils marchent pendant des heures et s’épuisent de soif et de fatigue.
Alors qu’ils étaient sur le point de perdre complètement espoir et s’abandonner à leur sort, ils aperçoivent le minaret d’une petite mosquée…
Ils accourent vers la mosquée, quand Jean dit à Paul :
- «Ce sont des musulmans, je vais leur dire que je m’appelle Mohamed ainsi ils vont bien s’occuper de moi.»
Mais Paul n’est pas d’accord :
- «Non, moi je dirai la vérité.»
L’imam de la mosquée les voit et s’approche d’eux :
- «Bienvenus à mes frères. Que puis-je pour vous ?»
Jean :
- «S’il vous plait, aidez-nous. Nous avons soif et faim, ça fait longtemps qu’on marche dans le désert.»
Il hésite un peu mais il continue :
- «Je m’appelle Mohamed» et il pince son ami Paul.
Paul :
- «Moi, je m’appelle Paul» en jetant un regard coléreux à Jean.
L’imam :
- «Entrez, entrez et mettez-vous à l’ombre.»
Puis il s’absente un moment et revient avec un plateau de dattes fraîches, de l’eau, du lait et du pain puis leur dit :
- «Voilà pour toi Paul, quant à toi Mohamed, apparemment la chaleur t’as fait oublier que c’est le mois de Ramadan. Alors un peu de patience, il ne reste que quelques heures avant le coucher de soleil !»


Bain de boue
Ma femme a pris un bain de boue, ça lui a fait paraître vingt ans de moins.
Pendant deux jours…, puis la boue est tombée !


Une dame juive téléphone à son journal local et demande à parler au responsable de la section nécrologie.
Le gars du journal lui répond:
- Que puis-je faire pour vous ?
- J'aimerai passer une annonce
- Très bien Madame, je vous écoute, quel est le texte ?
- David Cohen est mort.
- Et c'est tout? 'David Cohen est mort' ?
- Oui, c'est tout
- Mais vous avez droit à 4 lignes pour votre annonce. C'est compris dans le prix.
- D'accord. Alors mettez: 'David Cohen est mort ... Mercedes 500 SL à vendre'.





Au catéchisme, le curé explique aux enfants que nous descendons tous d'Adam et Eve.

Un gamin lève le doigt :

- C'est pas vrai, mon papa dit que nous descendons du singe !

- Ecoute, mon enfant, nous sommes au catéchisme alors tes histoires de famille ne nous intéressent pas !!!






Roger est à confesse.

- Mon père, je m'accuse d'avoir fait l'amour avec une femme mariée.

- Ah! oui, mon fils et avec qui?

- Mon père, je suis désolé, mais c'est un secret.

- Voyons mon fils, je veux t'aider. Est-ce avec Lola la femme du boulanger?

- Désolé, je ne peux rien dire.

- Est-ce avec Maria la femme du laitier? Andréa la femme du facteur?

- Désolé, je ne peux le dire.

Et il sort du confessionnal.

À la sortie de l'église, il croise un copain.

- Ne me dis pas que tu es allé te confesser..

- Non, j'ai juste renouvelé mon carnet d'adresses...
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Lun 10 Oct 2016 - 18:18    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Une dame de 98 ans, sur son lit de mort, fait une dernière confidence à son mari de 99 ans qui est effondré par le chagrin.
- Jules, mon petit Jules, avant de fermer à jamais les yeux, je voudrais te révéler un secret. Tu vas aller au grenier, sur la 3ème poutre au fond à gauche, tu vas trouver un carton. Vas le chercher, je te le donne.
Le mari, très surpris, monte difficilement au grenier, et après 5 minutes, redescend dans la chambre avec le carton.
Il l'ouvre, et trouve à l'intérieur 2 petites boites ; l'une contient 3 œufs et l'autre 250.000 euros.
A la vue des billets, les yeux de jules s'illuminent...
Puis, après 30 secondes d'intense émotion, il demande à sa Léontine :
- Dis-moi, ma tendre Léontine, c'est quoi les 3 œufs ?
- Eh bien, Jules, depuis 78 ans que nous sommes mariés, chaque fois que je n'ai pas eu d'orgasme quand on faisait l'amour, je gardais 1 œuf de poule.
Jules, pas peu fier d'apprendre qu'il n'a eu que 3 ratés en 78 ans, se sent rajeunir...
Puis il demande à Léontine :
- Et les 250.000 euros ?... C'est quoi ???
- Et bien... c'est tout simple.... Chaque fois que j'avais 12 oeufs, j'allais les vendre.


Un Flamand entre dans une pharmacie et demande :
- Avez-vous des lunettes ?
- Pour le soleil ?
- Non non, pour moi !


Trois filles sont dans une grange.
Il y a une blonde, une brune et une rousse.
Tout à coup, elles entendent des pas et aperçoivent trois sacs de pommes de terre vides.
La brune dit :
- Vite, cachons-nous ! Il ne faut pas qu'on nous trouve !
Un vieux fermier entre alors dans la grange et dit :
- Bondiou ! Il m'semble avoir entendu du bruit, par ici.
Et il voit les trois sacs de pommes de terre.
- Oh ben, ça doit être caché ici, pour sûr !
Il décide de donner un grand coup de pied dans le sac où est cachée la brune.
Celle-ci s'écrie :
- Miaou ! Miaouuuu !
- Ah ! Ce n'est qu'un chat ! se dit le fermier.
Il donne alors un coup de pied dans le deuxième sac, dans lequel la rousse est cachée.
Celle-ci répond :
- Ouaf ! Ouaf !
- Ah ! Ce n'est qu'un chien, se dit le fermier.
Puis, il donne finalement un coup de pied dans le sac de la blonde.
Et la blonde sécrie :
- Patate ! patate !


Une femme dans la quarantaine poursuit en vain un éternel régime.
Un jour, après s'être lamentée sur son sort, elle demande à son mari :
- Qu'est-ce que tu préfères ? Avoir une femme maigre et grincheuse ou une femme grosse et joviale ?
- Combien de kilos te faut-il encore pour devenir joviale ?


Dans le Couvent des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, sœur Madeleine tombe enceinte.
La mère supérieure la convoque et la renvoie sans discuter.
Une semaine plus tard, c'est au tour de sœur Agnès de tomber enceinte.
De la même manière, elle est convoquée puis renvoyée par la mère supérieure.
Deux semaines encore plus tard, c'est au tour de sœur Marie (85 ans) de tomber enceinte !!!
Choquée, la sœur supérieure, à bout de nerfs, la convoque et la renvoie elle aussi...
Puis, trois semaines après, la mère supérieure tombe à son tour enceinte!!!
Là, elle convoque tout le couvent (ainsi que les sœurs Madeleine, Agnès et Marie), et leur tient ces paroles :
- Bon, les frangines, y a un petit salopard qui s'amuse à éjaculer sur les cierges, faut le débusquer et lui faire la peau !!![/
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Mar 11 Oct 2016 - 16:46    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
Un paysan est dans un troquet en train de boire au beau milieu de la journée.

Un gars le voit et lui demande :
– Hé ! Pourquoi tu es là en train de te saouler par une belle journée comme aujourd’hui ?
– Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui t’arrive de si grave ?
– Ben, tu vois, ce matin, j’étais dans l’étable en train de traire ma vache. A la fin, la vache a donné un coup avec sa patte gauche sur le seau et l’a renversé.
– Ça n’a pas l’air si grave que ça…
– Ouais, mais y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui s’est passé d’autre ?

Le paysan continue :
– Là, j’ai décidé d’attacher la patte gauche de la vache au poteau pour ne pas qu’elle recommence.
– Et puis ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Quelques minutes plus tard, elle a donné un coup sur le seau avec sa patte droite.
– Encore ?
– Ben oui… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
– J’ai décidé d’attacher la patte droite sur l’autre poteau pour ne pas qu’elle recommence. Là, elle ne pouvait plus donner de coup de patte puisque les deux étaient attachées de chaque côté.
– Et ça a marché ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Tout allait bien, jusqu’à ce que la maudite vache donne un coup de queue et renverse le seau encore une fois.
– Ouai, ça n’allait pas bien !
– Non monsieur. Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…

– Alors qu’est-ce que t’as fait ensuite ?
– Ben là, je n’avais plus de corde proche, alors j’ai enlevé ma ceinture pour attacher sa queue sur un poteau pour ne pas qu’elle recommence.
Comme je venais de finir d’attacher la queue, mon pantalon est tombé.
– Et alors… ? ! ? !
– Ben, c’est à ce moment que ma femme est entrée dans l’étable… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…






La petite vengeance
Dans un cinéma où l’on joue un policier à suspense, un spectateur entre au moment où le film vient de commencer.
Sa lampe torche à la main, l’ouvreuse le guide, éclaire chaque marche pour qu’il ne trébuche pas, et l’amène jusqu’à un fauteuil libre.
– C’est trop près, vous n’auriez pas une autre place ?
Elle repart dans l’autre sens et le guide jusqu’à un nouveau siège.
– Là c’est vraiment trop de côté. Il n’y a rien de plus central ?
Elle parcourt toute l’allée, repère enfin une place en plein milieu, et elle y conduit le type, qui lui donne royalement une pièce de dix centimes.
Alors elle se penche vers lui et lui dit à l’oreille :
– C’est le juge l’assassin…


Un Flamand est sur l'autoroute en train de pousser avec grand peine une superbe Porsche 911.
Un motard de la police l'aperçoit et lui propose son aide :
- Bonjour, vous êtes en panne ?
- Non, non, tout va bien, elle est toute neuve !
- Alors, pourquoi vous poussez votre voiture comme ça ?
- C'est le concessionnaire, il m'a dit : 50 en ville maximum et toutes les semaines, vous la poussez un peu sur l'autoroute.


Un vieux Corse vit depuis plus de 50 ans dans la montagne.
Il aimerait bien planter des pommes de terre dans son jardin, mais il est tout seul, vieux et faible.
Il a la chance de participer à des séances d'initiation à l'informatique.
Il envoie alors un courriel à son fils, qui est incarcéré à la Santé à Paris, pour lui faire part de son problème :

Cher Dumé,
Je suis très triste car je ne peux pas planter des pommes de terre dans mon jardin.
Je suis sûr que si tu étais ici avec moi, tu aurais pu m'aider à retourner la terre.
Ton père qui t'aime.
Pascal

Le lendemain, le vieil homme reçoit ce courriel :

Cher Père, s'il te plaît, ne touche surtout pas au jardin !
J'y ai caché ce que tu sais.
Moi aussi, je t'aime.
Ton fils Dumé.

À 4 heures du matin arrivent chez le vieillard :
- la Brigade antiterroriste,
- le GIGN,
- les RG,
- la DNAT,
- la Cellule de surveillance informatique
- la CIA et le FBI
- et même TF1, France 2 et France 3.
Ils retournent et fouillent tout le jardin, millimètre par millimètre, et repartent bredouilles.

Quelques heures plus tard, le vieil homme reçoit un nouveau courriel de son fils :
Cher Père,
Je suis certain que la terre de tout le jardin est désormais retournée et que tu peux planter tes pommes de terre.
Je ne pouvais pas faire mieux.
Ton fils qui t'aime,
Dumé.


C'est un Flamand qui sort de chez le medecin:
- Zut, je ne me rappelle plus si le docteur m'a dit capricorne ou balance. Je vais être obligé de retourner le voir.
De retour au cabinet médical, il demande :
- Docteur, vous m'avez dit capricorne ou balance ?
Le médecin répond :
- Cancer monsieur, cancer.


Nous sommes à la veille de Noël, en Corse.
Toto a eu de très mauvaises notes en classe et son père n'est pas content du tout.
Il lui a dit qu'il n'aura pas de cadeau à Noël.
Toto est très déçu et passablement énervé.
Il décide d'écrire au petit Jésus :
- Petit Jésus, pour Noël, je veux un train électrique... Non, ce n'est pas assez ferme, il ne va pas comprendre l'urgence. Jésus, mon petit, tu as intérêt à m'offrir pour Noël ... Non, non et non.
Toto lève la tête pour réfléchir, voit une statue de la Vierge Marie.
Il a trouvé la solution.
Il saute dessus, la cache sous son lit puis, avec un ricannement de contentement, reprend sa lettre :
- Petit Jesus, si tu veux revoir ta mère, dépose un train électrique sous mon sapin à Noël.
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Mer 12 Oct 2016 - 16:48    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Couverture sociale
Suite à une crise cardiaque un homme subit une chirurgie à cœur ouvert.

Il se réveille après l’opération et se trouve soigné par des religieuses dans un hôpital catholique.

Comme il retrouve ses esprits, une religieuse lui demande comment il allait payer ses soins. Elle lui demande s’il a une assurance maladie.
Il répond d’une voix encore faible : « Pas d’assurance maladie. »

Elle lui demande : « Avez-vous de l’argent à la banque ? »
Il répond : « Pas d’argent à la banque. »

Elle poursuit : « Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ? »
Il dit : « Je n’ai qu’une sœur, vieille-fille, qui est religieuse dans un couvent. »

La sœur se fâche et lui dit : « Les religieuses ne sont pas des vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu ! »
Et le patient lui répond : « Dans ce cas envoyez donc la facture à mon beau-frère






Le travail de maman

Dans une classe de 5ème, le professeur demande aux élèves de venir à tour de rôle devant le groupe pour expliquer le travail de leur mère. Il y a toutes sortes de réponses typiques comme infirmière, vendeuse...

Mais Toto, étrangement silencieux dans le fond de la classe, semble éviter le regard du professeur.

Celui-ci ne se laisse pas berner et lui demande expressément de parler du métier de sa mère.

Après plusieurs secondes d'hésitation, Toto se lève, soupire ... et il explique :

"Ma mère est danseuse érotique dans un cabaret. Elle enlève tous ses vêtements devant des hommes.
Quelquefois, elle s'isole avec un monsieur dans une espèce de confessionnal, et elle se laisse faire toutes sortes de choses
sexuelles pour de l'argent"...

Le professeur, complètement assommé par ces révélations, envoie sur le champ les autres élèves en récréation à l'extérieur, garde le petit David et lui demande :

- "Toto, est-ce que c'est bien vrai pour ta mère ?"

"Non, m'sieur !... Elle travaille au Parti Socialiste, mais j'allais quand même pas dire ça devant tout l'monde !"






Un Flamand voulait vendre sa vieille voiture, mais il avait beaucoup de difficultés, car sa voiture avait 250.000 km au compteur
Après maintes réflexions, il décide de demander conseil à un bon ami qui lui dit :
- Es-tu prêt à faire quelque chose d'illégal ?
- Oui, je veux la vendre à tout prix.
- Tu vas aller voir mon ami Tony qui est mécanicien. Il va mettre ton compteur à 50.000 km.
Le Flamand va voir Tony, et il remet le compteur à 50.000 km.
Quelques jours plus tard, l'ami demande au Belge :
- As-tu vendu ton auto ?
- Es-tu fou ! Maintenant qu'elle n'a que 50.000 km, je la garde !


Un Flamand se rend chez son médecin. Après l'avoir ausculté, et au vu de diverses analyses, le médecin, ennuyé, lui déclare :
- Écoutez, je vais être franc : vous souffrez d'une blennorragie.
- Blennorragie ? Qu'est-ce que c'est ?
- Eh bien... ça vient du grec.
- Ah, le salaud ! J'aurais dû m'en douter !


C'est l'histoire d'un couple de motards.
Jean-Claude rêve depuis longtemps d'une nouvelle paire de bottes.
Un jour, il en voit une belle paire chez son Ducati Store et il décide de l'acheter.
Il rentre chez lui et demande à sa femme :
- " Remarques-tu quelque chose de différent sur moi ? "
Elle le regarde et répond :
- " Non ! "
Frustré, Jean-Claude s'enferme dans la salle de bain, se déshabille et en ressort complètement nu, mais portant toujours ses nouvelles bottes.
Il redemande à sa femme :
- " Remarques-tu quelque chose de différent MAINTENANT ? "
Elle le regarde et lui répond :
- " Jean-Claude, qu'y a-t-il de différent ?, elle pendait hier, elle pend aujourd'hui, et elle va encore pendre demain. "
Furieux Jean-Claude s'écrie :
- " Si elle pend, c'est parce qu'elle admire mes nouvelles bottes."
Et elle de répondre :
- " Ben t'aurais dû t'acheter un nouveau casque alors ! "


Un patron Flamand à sa secrétaire Flamande :
- Madame, vous avez fait vingt fautes dans cette lettre. Vous ne l'avez pas relue ?
- Non, je n'ai pas osé...
- Et pourquoi donc ?
- C'est écrit « Confidentiel » en haut à gauche.


C'est l'histoire d'un type qui va cambrioler un appartement.
Il est là avec sa lampe de poche en train de fouiller dans les tiroirs, lorsque tout à coup il entend un voix derrière lui :
- Jésus et Marie te regardent !
Surpris, le cambrioleur se retourne, et de nouveau la voix :
- Jésus et Marie te regardent !
Avec sa lampe de poche, le voleur essaie de repérer d'où vient cette voix, lorsqu'il voit un perroquet sur un perchoir.
- Jésus et Marie te regardent ! dit le perroquet.
- Ha ! c'est toi qui a dit dis ça, espèce de sale perroquet.
- Oui c'est moi, Napoléon le perroquet, Jésus et Marie te regardent !
- Tais-toi ! et puis d'abord Napoléon c'est pas un nom de perroquet.
- Jésus et Marie non plus, c'est pas des noms de dobermans, et pourtant ils te regardent !
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
excalibur34
Big Boy
Big Boy

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2007
Messages: 13 871
Prénom: bruno
Echelle(s) pratiquée(s): N

MessagePosté le: Jeu 13 Oct 2016 - 17:04    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016 Répondre en citant

Le gros ventre
Le petit Nicolas regarde sa mère enceinte se dévêtir…

– Dis Maman, pourquoi t’as un gros ventre ?
– Ça, lui répond sa maman, c’est parce que papa m’a donné un petit bébé..

Il sort de la chambre et s’en va retrouver son père pour lui demander :
– Papa, c’est vrai que t’as donné un petit bébé à maman ?
– Oui, lui répond tendrement son jeune papa…
– Hé ! bien ! Elle l’a mangé !!!!!






Un grand amateur de foot-ball est en train de suivre, à la télévision, les dernières minutes particulièrement palpitantes, de la finale de la Coupe quand sa femme l'interroge :
- Chéri, qu'est-ce que ce sera, notre prochain anniversaire de mariage ?
- Quoi? Heu... Le cinquantième.
Croyant en être quitte à si bon compte, il se remet à regarder le match mais sa femme enchaîne :
- Chéri.
- Quoi, encore, baptême ?
- Je voulais dire, ce sera nos noces de quoi ?
- Je n'en sais rien, moi. Nos noces d'or sans doute !
Quelques instants de silence puis la femme reprend :
- Chéri
Le mari pousse un véritable rugissement :
- Grrrrr!
- Comment fêterons-nous notre soixantième anniversaire, dans dix ans ?
- Si j'obtiens une remise de peine, après t'avoir étranglée, dit le mari, je te promets que j'irai te porter des fleurs sur ta tombe le jour de notre anniversaire !


L'Avarice :
Un couple se promène en ville.
Au moment de passer devant une bijouterie, la femme demande au mari :
- Mon amour, tu ne m'achèterais pas un collier ?
- Pourquoi ? t'en as marre de te promener en liberté?


Après une soirée, un gars ramène sa copine, chez elle, dans un quartier très huppé.
Ils sont à la veille de s'embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d'entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité.
Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur, et lui dit:
- Chérie, me ferais-tu une pipe ?
Horrifiée, elle répond :
- Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !
- Oh alleeez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d'une voix déjà haletante.
- Non, s'il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d'être exemplaire !
- Oooh alleeez! Il n'y a personne aux alentours, ils dorment tous.
- P-A-S Q-U-E-S-T-I-O-N. C'est trop risqué !...
- Oooh s'il te plaît!, s'il te plaiiiiit, je t'aime tellement ? ! ?
- Non, non, et non. Je t'aime aussi, mais je ne peux pas !
- Je t'en suppliiiiiiiiie...
- Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.
Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d'une voix de plus en plus rauque.
Soudain, la lumière dans l'escalier s'allume, la porte s'ouvre, et la soeur aînée de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d'une voix endormie :
- Papa m'a dit de te dire soit tu lui fait sa pipe, soit c'est moi qui lui fait sa pipe. En cas de besoin, maman dit qu'elle peut descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dis-lui d'enlever sa main de l'interphone...


La Vérité :
Une femme demande à son mari :
- Qu'est-ce que tu aimes le plus chez moi, la beauté de mon visage ou mon corps sexy!
Il la regarde de la tête aux pieds et dit :
- Ton sens de l'humour !!!


La vache loucheuse
C’est un éleveur de vache qui se retrouve avec une vache qui louche.
Ça l’embête pas mal, parce que sa vache n’arrête pas de se cogner partout.
Alors pour voir si on peut faire quelque chose, il appelle le vétérinaire.
Celui-ci l’examine puis il dit :
- Je vais vous montrer comment lui remettre les yeux d’aplomb. Mais malheureusement, la correction ne sera que temporaire, et il faudra renouveler l’opération à chaque fois que la vache se remettra à loucher.
Alors le vétérinaire prend un tuyau, introduit une extrémité dans le rectum de la vache, place sa bouche à l’autre extrémité et souffle un bon coup.
Et Pof!, comme par magie, les yeux de la vache sont rectifiés…
Le fermier est tout content de voir sa vache redevenue normale, mais ça ne dure pas, car avant qu’ils ne partent, la vache s’est remise à loucher.
Le vétérinaire conseille à l’éleveur d’essayer la technique par lui-même.
Le fermier prend alors le tube, inverse les côtés et s’apprête à souffler quand soudain le vétérinaire dit :
- Mais qu’est-ce que vous faites ? Pourquoi avez-vous inversé le tube ?
- Bah, pour pas met’ ma bouche là où vous avez mis la vot’…
_________________
bonjour et bienvenue chez nous
je suis capable du meilleur comme du pire mais dans le pire je suis le meilleur!!!! (Coluche)

sous UBUNTU 16.04 64 bits
Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:54    Sujet du message: La Remise aux Blagues - Octobre 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Forum US Index du Forum -> Le bar -> Le Bar du forum US -> Ici, on parle de tout et surtout de rien !!! -> Archives : "Ici on parle de tout et surtout de rien" -> Archives "La remise aux blagues" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
http://us.leforum.eu et Le Forum US - Copyright 2007 to 2015 - Created by Snapper - Managed by Xave06 and Staff Members - Spammed by Alexander Zelkin - Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com